de fr it

Jean-LouisGampert

8.2.1884 à Genève, 7.8.1942 à Genève, de Genève. Fils de Jean-Charles Auguste, architecte, et d'Anna Fuzier-Cayla. Etudes à Paris aux Ateliers d'Art Français et à l'académie Ranson (1905-1914). Elève de Maurice Denis et Paul Sérusier. Après des voyages en France et en Italie, G. se consacra surtout aux arts appliqués et à la peinture. A partir de 1917, il travailla dans des théâtres parisiens, notamment au Vieux-Colombier, comme costumier et décorateur. Dans les vingt années qui suivirent, il œuvra souvent pour Jacques Copeau et Georges Pitoëff. Avec Alexandre Cingria, il fonda en 1919 à Genève le groupe de Saint-Luc, où se rencontraient des artistes luttant pour le renouveau de l'art sacré. En 1923-1924, G. exécuta les peintures murales du chœur de l'église de Corsier (GE).

Sources et bibliographie

  • KLS, 1, 331-332
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 8.2.1884 ✝︎ 7.8.1942

Suggestion de citation

Böcker, Dagmar: "Gampert, Jean-Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.08.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022310/2005-08-10/, consulté le 18.05.2021.