de fr it

NiklausGeisler

L'Annonce faite à Marie. Détail des stalles de l'église Saint-Léger de Lucerne, 1639–1642 (Denkmalpflege und Archäologie des Kantons Luzern; photographie Theres Bütler).
L'Annonce faite à Marie. Détail des stalles de l'église Saint-Léger de Lucerne, 1639–1642 (Denkmalpflege und Archäologie des Kantons Luzern; photographie Theres Bütler). […]

7.4.1585 à Schweinfurt (Bavière), vers 1665 à Lucerne, prot., puis cath. (1626), reçu à l'habitation à Lucerne (1626). Issu d'une famille de menuisiers de Schweinfurt. 1624 Barbara Acklin, de Lucerne. En 1628, G. travailla dans l'église des franciscains de Lucerne (chaire, statues). Par la suite, le Conseil lui passa commande des sculptures et de la décoration de la collégiale Saint-Léger, détruite par un incendie en 1633. Il s'y adonna avec l'aide de maîtres locaux jusqu'en 1650. Il conçut aussi un autel pour les ursulines, alors installées dans un ancien béguinage au Graben (1665). G. réalisa d'autres travaux dans la campagne lucernoise et en Argovie. Egalement architecte, il livra des plans et des maquettes pour la construction du monastère de Werthenstein (1631), ainsi que l'épure du petit chœur de Saint-Antoine dans l'aile nord de l'église des franciscains à Lucerne (1656). G. est considéré comme un pionnier du baroque dans cette ville.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 384
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 7.4.1585 ✝︎ vers 1665

Suggestion de citation

Bhattacharya, Tapan: "Geisler, Niklaus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 31.10.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022315/2006-10-31/, consulté le 30.11.2020.