de fr it

vonWil

Famille éteinte de conseillers de Lucerne, mentionnée pour la première fois avec Hans, forgeur de faux, reçu bourgeois de Lucerne en 1413 et membre du Conseil dès 1423. Outre des artisans, les von W. donnèrent un ecclésiastique (Ludwig, ->), un artiste peintre (Jakob, ->) et, à partir du XVIe s., quelques militaires. Plusieurs membres de la famille furent administrateurs de la chapelle de Hergiswald. Les von W., régulièrement représentés au Conseil, notamment avec les avoyers Jakob (->) et Mangold (->), entamèrent leur déclin à l'époque de l'affaire Pfyffer-Amlehn. Ils perdirent leur siège au Petit Conseil en 1590 et, couverts de dettes, au Grand Conseil en 1669. Le dernier représentant masculin fut Johann Ludwig (✝︎1701), ex-jésuite devenu curé d'Uffikon.

Sources et bibliographie

  • K. Messmer, P. Hoppe, Luzerner Patriziat, 1976
En bref
Variante(s)
von Wyl
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons