de fr it

vonEinwil

Famille libre, issue de la paysannerie dirigeante d'Obwald, tirant son nom du domaine ancestral d'Ewil à Sachseln. En 1257, Konrad acheta des terres allodiales au comte de Habsbourg-Laufenburg. Ulrich faisait partie de l'élite du pays en 1304. Les E. surent profiter aux XIVe et XVe s. des progrès de l'élevage et parvinrent ainsi à la magistrature suprême: une branche, établie à Sarnen vers 1400, fournit deux landammans entre 1420 et 1484, Niklaus (->) et son fils, aussi prénommé Niklaus (->). Au XVIe s., ils durent se contenter de charges inférieures. Le mariage avec une E. a favorisé la carrière de plusieurs politiciens obwaldiens, comme Hans von Flüe et Niklaus Imfeld, premiers landammans de leur famille. Les E. s'éteignirent avec Kaspar (✝︎1700) et Marie (✝︎1710), femme du landamman Jakob Burch.

Sources et bibliographie

  • A. Küchler, Chronik von Sarnen, 1895, 74-76
En bref
Variante(s)
von Ewil
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons

Suggestion de citation

Sigrist, Roland: "Einwil, von", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 17.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022331/2005-10-17/, consulté le 26.09.2021.