de fr it

Heymann

Famille, probablement d'origine valaisanne, mentionnée dans les sources obwaldiennes dès le milieu du XVIe s. En 1568, Arnold obtint la bourgeoisie d'Obwald et, en 1633, ses fils Kaspar et Josef, ainsi que leur neveu Johann Arnold (->), devinrent communiers de Sarnen (quartier du Freiteil). Aux XVIIe et XVIIIe s., quelques descendants de Johann Arnold s'engagèrent au service de l'empereur, d'Espagne ou de France, tandis qu'onze autres membres de la famille embrassèrent une carrière ecclésiastique. Franz Ludwig (✝︎1717), petit-fils de Johann Arnold, fut chancelier (1693), bailli du Rheintal (1706) et vice-landamman (1713). Benedikt Ignaz (✝︎1721) exerça lui aussi la charge de chancelier (1705). Josef Anton (1758-1837), peintre d'église, se forma à Besançon auprès de Johann Melchior Wyrsch avant de séjourner à Rome (1781-1782) et à Milan; il réalisa de nombreux panneaux de retables pour les églises de Suisse centrale. Son fils Franz Andreas (1798-1873) fut portraitiste.

Sources et bibliographie

  • A. Küchler, Chronik von Sarnen, 1895, 115-119
  • E. Omlin, Die Geistlichen Obwaldens vom 13. Jahrhundert bis zur Gegenwart, 1984, 298-301

Suggestion de citation

Sigrist, Roland: "Heymann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 13.12.2007, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022341/2007-12-13/, consulté le 25.10.2020.