de fr it

Anderhalden

Famille d'Obwald attestée dès le XVe s. dans la paroisse de Sachseln. Arnold (vers 1413-apr. 1488), demi-frère du landamman Hans Heinzli et ami d'enfance de Nicolas de Flue, est mentionné en 1442 pour la première fois comme représentant de la paroisse de Sachseln. Bailli en Thurgovie (1470-1471), trésorier d'Obwald (1477-1478), il fut souvent délégué à la Diète (entre 1472 et 1481). Du XVIe au XIXe s., cette famille, dont les liens généalogiques et la situation économique ne sont pas très clairs, a régulièrement fourni des baillis, des juges et des conseillers. Franz fut même intendant des bâtiments (1683) et trésorier d'Obwald (1688). Néanmoins, les A. n'appartiennent pas au groupe politique dominant des familles de landammans, bien que des alliances matrimoniales aient été contractées avec elles (avec les von Flüe et les Wirz, par exemple).

Aux XVIe et XVIIe s., on trouve des A. dans presque toutes les communes de la vallée de Sarnen. Par deux fois (en 1569 et 1593), un Jakob est devenu communier de Sarnen (partie dite du Freiteil) ; Balz (en 1614) et Hans Arnold (en 1704) le sont devenus à Giswil (branche éteinte) et le landamman Johann Franz (->), de Sachseln, à Kerns en 1695 (branche éteinte). Tous ces personnages, à l'exception du dernier, ne semblent pas avoir joué de rôle politique ou économique important, mais cette impression tient peut-être en partie à l'état de la recherche.

Il est intéressant de relever que les membres du clergé sont particulièrement nombreux chez les A. Du XVIIe au XIXe s., on compte ainsi trente ecclésiastiques portant ce nom; la seule lignée de Sachseln a fourni douze prêtres (notamment Johann Andreas, maître d'école, vicaire et curé à Sachseln entre 1726 et 1768 et Franz Meinrad, curé à Kerns de 1731 à 1788) et un capucin au XVIIIe s., quatre prêtres et un bénédictin au XIXe s. De leur côté, les A. de Sarnen ont donné quatre capucins et un prêtre (Johann Benedikt, chapelain, vicaire et curé à Sarnen entre 1651 et 1704) au XVIIe s.

Sources et bibliographie

  • A. Küchler, Chronik von Sarnen, 1895, 100-101
  • R. Durrer, Bruder Klaus, 1917-1921, 463-465 (réimpr. 1981)
  • A. Küchler, Chronik von Sachseln, 1952, 77-86
  • E. Omlin, Die Geistlichen Obwaldens vom 13. Jh. bis zur Gegenwart, 1984