de fr it

Chouderier

Famille bourgeoise de Neuchâtel dont Peroud Ellurdy (av. 1353) est le premier représentant connu. Son fils, Jean C. alias Ellurdy, épouse Jeanne, fille d'un receveur du Landeron; son deuxième fils, Nicolet, juré de la cour de Neuchâtel, représente les bourgeois au conseil institué en 1400. Il y fut remplacé par son neveu Jean, qui soutint en 1406 la révolte des bourgeois contre leur seigneur, fut emprisonné et dont les biens furent confisqués. La famille s'éteignit avec Janne (1478), nièce de Jean. Elle avait épousé en 1414 Jakob Stöckli (1462) de Bienne, l'homme le plus riche de cette ville. Elle-même n'était pas démunie, car elle possédait à Neuchâtel vingt maisons, trois celliers et huit jardins.

Sources et bibliographie

  • O. Clottu, «L'héritage de Janne Chouderier», in AHér.S, 105, 1991, 190-195