de fr it

Hardy

Famille de marchands et notables, bourgeoise de Neuchâtel. Guillaume (av. 1509), venu de Fribourg, s'établit à Neuchâtel comme mercier et fit partie du Conseil de la ville (cité en 1501). Pendant trois générations, les H. jouèrent un rôle important dans le négoce et l'administration de la ville; ils furent roi et prévôt des marchands (président de la corporation) et occupèrent diverses charges de la ville et du comté de Neuchâtel. Les H. furent partisans de la Réforme, en particulier Pierre et son frère Jean, fils de Guillaume; Jean sera emprisonné deux ans à Dole pour ses convictions. On a longtemps pensé que la famille s'était éteinte en ligne masculine avec Guillaume (->), dont la fille aînée relèvera le nom (Tribolet-H.), mais deux branches ont survécu, par Ponthus, fils de Jean, et par Louis, neveu de Guillaume, qui se fixe à Colombier (la famille a peut-être aussi appartenu à cette commune depuis le XVIIe s.). La famille s'éteint avec David (1687-1770) mort misérablement à Colombier.

Sources et bibliographie

  • O. Clottu, «Les Hardy, bourgeois de Neuchâtel», in MN, 1943, 13-20, 96

Suggestion de citation

Volorio Perriard, Myriam: "Hardy", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.04.2008. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022364/2008-04-01/, consulté le 03.12.2020.