de fr it

Hory

Famille de magistrats, bourgeoise de Neuchâtel, très puissante aux XVIe et XVIIe s. Blaise, notaire à Neuchâtel (1485-1505), est le premier représentant connu. Son fils Blaise, notaire également, fut anobli par la comtesse Jeanne de Hochberg et, à la génération suivante, Guillaume (->), reçut les lettres de noblesse. Jonas (->) est probablement le dernier descendant mâle de la branche anoblie, sa fille Barbe ayant épousé un membre de la famille Bondeli. Jusqu'à lui, les H. formèrent une véritable dynastie de conseillers d'Etat ou de notables locaux, ainsi Daniel (->), frère du poète Blaise (->), et Jean (->). Leur position fut renforcée par des alliances avec d'autres familles présentes au Conseil d'Etat (Girardin alias Chambrier, Verdonnet, Tribolet, Sandoz, Chevalier). Au XVIIIe s., les H. donnèrent des pasteurs. Dernier représentant de la famille, Guillaume, pasteur à Bâle, mourut en 1820.

Sources et bibliographie

  • R. Scheurer et al., Hist. du Conseil d'Etat neuchâtelois, 1987, 24-27, 87