de fr it

deDiesse

Deux familles ont porté ce nom. La première est mentionnée dès 1178 avec Thierry. Bourcard (attesté de 1231 à 1259), peut-être son petit-fils, réside au château de Douanne. Leur dernière descendante, Claire, épouse Otton de Vaumarcus (attesté de 1324 à 1357). La seconde, éteinte en ligne légitime en 1586, sans doute apparentée à la précédente, dont l'ancêtre est Claus (attesté de 1388 à 1413), est possessionnée tant dans la principauté épiscopale de Bâle qu'à Neuchâtel. Elle compte plusieurs conseillers d'Etat. Olivier (attesté de 1550 à 1586), dernier en ligne légitime, dilapide les biens familiaux et laisse de nombreux bâtards, dont Jean (attesté de 1595 à 1616), ancêtre d'une lignée de potiers d'étain qui subsiste jusqu'au début du XVIIIe s.

Sources et bibliographie

  • O. Clottu, «Les nobles de Diesse», in AHér.S, 79, 1965, 35-47