de fr it

Abram-LouisGirardet

27.5.1772 au Locle, 31.10.1821 aux Planchettes, prot., du Locle. Fils de Samuel, libraire-éditeur, et de Marie-Anne Bourquin. Frère d'Abraham (->), d'Alexandre (->) et de Charles Samuel (->). Célibataire. Etudes de peinture, dessin et gravure avec ses frères Abraham et Alexandre. Dès 1789, paraissent ses premières gravures; il s'agit de vues, portraits (en particulier de députés à l'Assemblée nationale) et planches satiriques. Actif en Suisse, France, Pays-Bas et Allemagne, G. pratique aussi la peinture, la miniature, grave cachets et vaisselle plate. En 1804, le début d'une maladie mentale (il finira ses jours interné) est perceptible dans sa planche Les Maximes. Souvent confondu avec ses frères, il signe généralement Ab-Ls G. ou A.L. G.

Sources et bibliographie

  • M. Boy de la Tour, La gravure neuchâteloise, 1928
  • R. Burnand, Les Girardet au Locle et dans le monde, 1957
  • Biogr.NE, 1, 110-122
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.5.1772 ✝︎ 31.10.1821