de fr it

KasparGrüter

29.5.1811 à Ruswil, 17.12.1865 à Lucerne, cath., de Ruswil. Fils de Caspar, médecin. 1840 Maria Anna Ulrich. Apprenti dessinateur et sculpteur chez Franz Schlatt et Jakob Schwegler à Lucerne, G. partit en 1830 pour Munich, puis Paris, où il travailla dans les ateliers de James Pradier et David d'Angers. Après la révolution de février 1848, il quitta la France pour Berne, où il réalisa un monument pour l'ancien cimetière de Monbijou (modèle en plâtre au Musée des beaux-arts de Soleure) et de nombreux bustes en plâtre, en argile et en cire. En 1853, il ouvrit à Lucerne un atelier de photographie et se fit connaître par ses portraits (daguerréotypes, puis tirages selon d'autres procédés). S'il compte parmi les pionniers de ce nouvel art, G. est en revanche tombé dans l'oubli comme sculpteur.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 437-438
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 29.5.1811 ✝︎ 17.12.1865

Suggestion de citation

Bhattacharya, Tapan: "Grüter, Kaspar", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022421/2006-02-24/, consulté le 23.11.2020.