de fr it

Andreas RenatusHögger

19.4.1808 à Saint-Gall, 4.4.1854 à Saint-Gall, de Saint-Gall. Fils de Johann Christoph, confiseur. Célibataire. Leçons de dessin auprès du peintre saint-gallois Daniel Wilhelm Hartmann, apprentissage chez Johann Heinrich Tobler (1826-1827, gravure de moules pour l'impression textile) et chez l'aquarelliste zurichois Johann Jakob Meyer (1827-1828), études à Munich (1828-1832). En 1832, H. adhéra à la Société des beaux-arts de Saint-Gall. Il enseigna le dessin dans cette ville jusqu'en 1834, puis dans les écoles privées de Karl Völker (à Liverpool de 1834 à 1839 et à Heerbrugg, dans le canton de Saint-Gall, de 1840 à 1843). Il se rendit plusieurs fois, entre 1843 et 1845, sur le site de l'éboulement de Felsberg, près de Coire, et en fit une série d'études. H. abandonna la peinture en 1846 pour une carrière d'inventeur dans divers domaines (technique, chimie, médecine). Mais ses découvertes (fixatif pour peinture, parfum, médicament contre les douleurs d'estomac) n'eurent aucun succès commercial.

Sources et bibliographie

  • E. Ziegler, Andreas Renatus Högger, 1808-1854, 1974
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 19.4.1808 ✝︎ 4.4.1854

Suggestion de citation

Göldi, Wolfgang: "Högger, Andreas Renatus", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.03.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022444/2005-03-18/, consulté le 02.12.2020.