de fr it

RudolfMeyer

4.9.1803 à Regensdorf, 9.9.1857 à Zurich, sans doute prot., de Zurich. Apprentissage auprès de Johann Jakob Wetzel à Zurich et de Gabriel Lory père à Berne. En 1820, M. se rendit à Paris, puis en Italie. Il vécut notamment à Rome et à Naples jusqu'en 1830. Revenu en Suisse vers 1833, il montra bientôt les premiers signes d'une maladie mentale. Il apparaît (sous les traits du "Romain") dans Henri le Vert de Gottfried Keller, qui fut son élève en 1837-1838. En 1843, M. séjourna aux asiles de Lausanne et de Zurich. On le trouve plus tard dans l'Oberland bernois, occupé à colorier des paysages suisses pour l'éditeur d'art Johann Ludwig Bleuler. Il mourut à l'asile de Zurich.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 403-404
  • U. Thieme, F. Becker, Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart, 24, 1930, 494
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 4.9.1803 ✝︎ 9.9.1857