de fr it

Laurent LouisMidart

1733 à Metz, 19.7.1800 à Bâle, de Riedholz (1786). Fils de Dominique. Sans doute célibataire. Avocat au parlement de Metz. A Soleure en 1772, M. obtint le permis de séjour en 1774 et y enseigna probablement les langues. Gouverneur des pages à la cour du prince-évêque de Bâle, à Porrentruy (1775-1776), il revint à Soleure et se consacra aux beaux-arts. De 1777 à 1779, il grava à l'eau-forte, pour la maison d'édition de Christian von Mechel, des scènes décrivant les fêtes organisées par l'ambassadeur de France à Soleure en 1777. Il participa en 1778 à la transformation de l'ancien gymnase des jésuites en théâtre municipal. A la fin des années 1770, il peignit les portraits de personnalités soleuroises. Entre 1779 et 1788, il réalisa six gravures représentant les batailles de la Suisse héroïque, leva et dessina, sans doute dès 1781, une vue en plan du cours de l'Aar entre Olten et Aarau, pour le compte du gouvernement soleurois. L'ambassadeur de France lui confia en 1782 les décors de la fête qui célébrait la naissance du dauphin, ainsi que l'éclairage de l'ambassade. M. peignit aussi des vues de la ville de Soleure.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 728-729
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1733 ✝︎ 19.7.1800