de fr it

Jean-BloéNiestlé

16.8.1884 (Jean Alfred) à Neuchâtel, 2.2.1942 à Antony (auj. Paris), prot., de La Chaux-de-Fonds. Fils de Gustave-Adolphe, imprimeur et copropriétaire des Editions Delachaux & Niestlé, et de Virginie Favre. 1913 Marguerite Legros, de Dieppe. Maturité à Neuchâtel. N. commença sa formation artistique à Nuremberg en 1903 et étudia la peinture à l'école des beaux-arts de Munich en 1904. Il vécut dans la campagne munichoise avec son ami de jeunesse et d'étude, Charles-Clos Olsommer. Peintre animalier, il réalisa des huiles représentant le comportement naturel des animaux dans leur environnement. A Munich, il se lia d'amitié avec Franz Marc. En 1911, il participa à la première exposition du Blaue Reiter à Munich. Vers 1916, N. changea le style de ses motifs d'animaux, passant à une forme d'abstraction décorative et illustrative, à mettre peut-être en relation avec la mort à la guerre de Franz Marc. Atteint de paralysie, N. ne peignit plus qu'épisodiquement dès 1919, avant d'arrêter totalement en 1923. Des œuvres de N. se trouvent au Musée d'art et d'histoire de Neuchâtel, ainsi qu'aux Musées des beaux-arts de Winterthour et de Berne.

Sources et bibliographie

  • C. Providoli, Jean-Bloé Niestlé, 1884-1942, 1997 (avec bibliogr.)
  • DBAS, 782-783
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.8.1884 ✝︎ 2.2.1942

Suggestion de citation

Christoph von Tavel, Hans: "Niestlé, Jean-Bloé", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 16.01.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022552/2009-01-16/, consulté le 29.10.2020.