de fr it

LandolinOhmacht

6.11.1760 à Dunningen (Forêt-Noire), 31.3.1834 à Strasbourg, de Dunningen. Fils de Nikolaus. 1798 Sophie Gassner, fille de Johann Anton, bourgmestre de Rottweil. Apprentissage de graveur sur bois à Triberg probablement auprès de Joseph Kaltenbach (1772). O. travailla à Fribourg-en-Brisgau et dans l'atelier du sculpteur Johann Peter Melchior à Frankenthal (Palatinat), grâce au soutien de son futur beau-père Johann Anton Gassner, puis à Mannheim. Il vécut en Suisse dès 1788 et sculpta un buste en marbre de Johann Kaspar Lavater, qu'il connaissait. A Bâle, il réalisa plusieurs portraits en bas-relief d'albâtre et des bustes en miniature, notamment de Pierre Ochs. Après 1790, il travailla à Rome, Francfort-sur-le-Main, Vienne, Munich, Dresde et Hambourg, pour finalement s'établir à Strasbourg. O. réalisa en outre des tombeaux, des statues de Vénus, des crucifix et les sculptures de six muses sur le péristyle du théâtre municipal de Strasbourg.

Sources et bibliographie

  • SKL, 2, 494-495
  • J. Rohr, Der Strassburger Bildhauer Landolin Ohmacht, 1911
  • L. Sporhan, «Der Bildhauer Landolin Ohmacht aus Dunningen», in Schwäbische Heimat, 37, 1986, 217-224
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1760 ✝︎ 31.3.1834

Suggestion de citation

Bhattacharya, Tapan: "Ohmacht, Landolin", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 22.04.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022557/2009-04-22/, consulté le 20.09.2021.