de fr it

CherubinoPatà

9.6.1827 à Sonogno, 2.2.1899 à Gordola, cath., de Sonogno. Fils d'Abbondio, berger, et d'Apollonia Tamò. 1866 Emilie Schnewlin, fille de Karl. Ecole de dessin de Locarno. P. reçoit sa première commande en 1854 (décoration de l'église de Sonogno). Portraitiste ambulant en Suisse romande (1856-1858), il s'établit à Lyon en 1860, puis se rend à Paris où, dès 1868, il expose régulièrement aux Salons. Il se lie d'amitié avec Gustave Courbet, dont il devient l'élève, l'aide et l'homme d'affaires; en 1873, il le suit dans son exil en Suisse, signant de nombreux paysages avec le peintre français. Après un voyage en Algérie, il s'installe dans les années 1880 à La Chaux-de-Fonds, puis à Gordola. Des peintures naïves de sa jeunesse aux œuvres réalistes de la maturité, la production de P. reste inégale et son appréciation a souffert du soupçon de plagiat des œuvres de Courbet.

Sources et bibliographie

  • Cherubino Patà, 1827-1899, cat. expo. Ornans, 1988
  • Cherubino Patà, 1827-1899, cat. expo. Tenero, 1988
  • A. Lanini, Cherubino Patà, 1992
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 9.6.1827 ✝︎ 2.2.1899