de fr it

JakobProbst

17.8.1880 à Reigoldswil, 28.3.1966 à Vira (Gambarogno), de Reigoldswil. Fils de Jakob, horloger, et de Karoline Zehntner. 1945 Menga Hemmi, fille d'Engelhard, de Zurich. Apprentissage de charpentier, école d'architecture à Munich (dès 1906). Après avoir suivi un cours de modelage auprès d'Emile Antoine Bourdelle à Paris, P. décida de se vouer à la sculpture. Actif à Bâle dès 1913, il obtint en 1930 ses premiers succès avec une exposition à la Kunsthalle de cette ville et des bas-reliefs pour la gare de Cornavin à Genève. Il s'établit à Peney en 1932. Grâce à des commandes officielles, il s'imposa définitivement après 1945. Il participa à la Biennale de Venise en 1952 et fit une donation au Musée des beaux-arts d'Olten en 1959.

Sources et bibliographie

  • M. Tüller, «Werkverzeichnis des Bildhauers Jakob Probst», in BHBl, 25, 1960, 362-367
  • T. Zürcher, «Basler Porträts : Jakob Probst (1880-1966) und Hans Arp (1887-1966)», in Basler Kalender, 51, 1991, 216-220
  • DBAS, 839-840
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.8.1880 ✝︎ 28.3.1966