de fr it

FrédéricRouge

27.4.1867 à Aigle, 13.2.1950 à Ollon, prot., d'Aigle, bourgeois d'honneur (1942). Fils de Jean Samuel, cordonnier, et d'Anna Emilie Lisette Vuadens. 1905 Marguerite Tauxe, fille de François, employé postal. Apprentissage auprès du peintre soleurois Walter Vigier von Steinbrugg, école des arts appliqués de Bâle (1883), académie Julian à Paris (1884-1887). Après un séjour à Florence en 1887, R. revint à Aigle et y ouvrit un atelier; en 1903, il s'établit à Ollon. Plusieurs expositions et rétrospectives. Portraitiste, paysagiste, peintre animalier et peintre de genre, R. fut un artiste populaire dans le Chablais. Il réalisa aussi des affiches pour des fêtes de gymnastique et de lutte, ainsi que des étiquettes de vin. Son style académique reste fidèle au XIXe s., mais convainc par son habileté technique.

Sources et bibliographie

  • Frédéric Rouge, 50 ans de peinture, 1933
  • Frédéric Rouge, peintre, 1867-1950, 1972
  • Peintres du Chablais (1850-1950), 1999, 59-74
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 27.4.1867 ✝︎ 13.2.1950

Suggestion de citation

Oberli, Matthias: "Rouge, Frédéric", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 26.06.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022613/2012-06-26/, consulté le 20.10.2020.