de fr it

AlbertSchilling

21.3.1904 à Zurich, 30.7.1987 à Arlesheim, cath., de Hornussen, Zurich et Arlesheim. Fils d'Albert, administrateur postal, et de Karolina Benedikta Ott. 1935 Agnes Bertha Flüeler, fille d'Anton. Ecoles conventuelles de Disentis et d'Engelberg, études de théologie au séminaire de Lucerne (sans diplôme), puis de modelage et de sculpture à la haute école des arts plastiques de Berlin (1930-1932). S. ouvrit un atelier à Zurich (1932) et déménagea ensuite à Stans (1939), puis à Arlesheim (1946). Il participa à l'Exposition universelle de Paris (1937), exposa à la Kunsthalle de Bâle (1961 et 1974) et à la Biennale de Venise (1962). Il joua un rôle important dans le renouvellement de l'art sacré. Ses œuvres tendant vers l'abstraction lui valurent une reconnaissance internationale. Bourse fédérale des beaux-arts (1935 et 1936), prix de sculpture de l'Institut liturgique pontifical Saint-Anselme de Rome (1962), prix de la culture du Canton de Bâle-Campagne (1974).

Sources et bibliographie

  • DBAS, 937-938
  • R. Schilling, J. Seiberth, éd., Albert Schilling, 2004
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.3.1904 ✝︎ 30.7.1987

Suggestion de citation

Matthias, Oberli: "Schilling, Albert", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.11.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022628/2010-11-03/, consulté le 13.09.2020.