de fr it

MartinSchmid

26.5.1786 à Schwytz, 30.10.1842 à Schwytz, cath., de Schwytz. Fils de David Alois, fourreur, et d'Elisabeth Geisser. Frère de Franz (->) et de David Alois (->). Célibataire. Formation de sculpteur chez Joseph Anton Janser (à partir de 1801), puis de dessinateur chez Valentin Sonnenschein à Berne. A la fin de 1803, S. revint à Schwytz où il se forma chez le peintre Joseph Anton Weber. Portraitiste, aquarelliste et miniaturiste, il réalisa notamment des effigies du landamman Alois Reding et du général Ludwig Auf der Maur. On le retrouve plus tard à Lucerne, puis comme mercenaire et peintre en Espagne. De retour en Suisse, il travailla dans l'atelier Bleuler à Feuerthalen, comme son frère David Alois, avec lequel il ouvrit un atelier à Schwytz. S. exécuta ensuite des portraits de bourgeois en Suisse et en Allemagne.

Sources et bibliographie

  • F. Rickenbacher, Die Brüder Schmid aus Schwyz, Maler und Kupferstecher des 19. Jahrhunderts, 1984
  • M. Bamert, Das alte Land Schwyz in alten Bildern, [1993]
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 26.5.1786 ✝︎ 30.10.1842