de fr it

JakobSchwegler

2.5.1793 (Philipp Jakob) à Hergiswil bei Willisau, 7.1.1866 à Lucerne, cath., de Hergiswil. Fils de Leonz, paysan, et de Katharina Stöckli. 1830 Karolina Josefa Waldis. Apprentissages de charron à Hasle, de menuisier à Menzberg, puis, de 1812 à 1819, chez le sculpteur Franz Schlatt à Lucerne. S. travailla avec Lukas Ahorn à la réalisation du monument du Lion de Lucerne (1821). Lors d'un séjour d'études à Paris (1834), il réalisa des copies au Louvre, puis revint s'établir à Lucerne. Maître de dessin à l'école secondaire et à l'école de garçons (1837-1856). Directeur d'un atelier de lithographie dès 1860. Sculpteur, il exécuta, outre des œuvres en bois et en pierre, des projets d'objets artisanaux et des travaux de restauration. S. peignit des portraits, des scènes de genre et des paysages. Il participa en 1817 à la fondation de ce qui allait devenir la Société lucernoise des beaux-arts.

Sources et bibliographie

  • E. Meyer-Sidler, Drei Künstler mit dem Namen Schwegler aus dem Luzerner Hinterland, 1984
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 2.5.1793 ✝︎ 7.1.1866