de fr it

FriedrichWeber

10.9.1813 à Liestal, 17.2.1882 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de NN et de Magdalena Strübin. 1852 Elisabeth Bischoff, fille de Johann Jakob. Apprentissage de graveur sur cuivre chez un certain Oberthür à Strasbourg (1828-1832), chez Karl Frommel à Karlsruhe et à l'académie de Munich (1832-1835). A Paris depuis 1840, W. fut l'élève de Paul Delaroche (dès 1841), puis de François Forster (dès 1843). En 1846, il fonda la première chorale allemande de la ville. Il fut distingué en 1847 au Salon parisien pour sa gravure Napoléon et son fils et en 1851 à l'exposition d'art de Bruxelles pour l'Italienne à la fontaine. De retour à Bâle (1859), il réalisa de nombreux portraits de personnalités bâloises et des gravures d'après des peintures du Musée des beaux-arts. Membre de la commission des beaux-arts de Bâle, membre honoraire de la Société des beaux-arts et de la Société d'histoire.

Sources et bibliographie

  • «Friedrich Weber, Kupferstecher, 1813-1882», in Basler Nachrichten, 19, 21 et 23.2.1882 (autobiogr. posthume, réimpr. 1951)
  • SKL, 3, 434-439
Liens
Autres liens
SIKART
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.9.1813 ✝︎ 17.2.1882