de fr it

Jakob JosefZelger

12.5.1812 à Stans, 25.6.1885 à Lucerne, cath., de Lucerne et Stans. Fils de Franz Josef, capitaine au service d'Espagne, et de Maria Theresia Wamischer. 1) Josephine Christen, 2) 1851 Josephine Schumacher, fille de Josef Schumacher. Elève des peintres Johann Baptist Marzohl à Lucerne et François Diday à Genève en 1830 (camarade d'étude d'Alexandre Calame). Z. voyagea en Belgique, en France et en Angleterre. A la fin de 1851, il s'installa à Lucerne, où il ouvrit un atelier dans la maison Göldlin (Hirschenplatz), qu'il transféra en 1858 dans un bâtiment voisin de l'hôtel Schweizerhof. Il donnait en outre des leçons et faisait le commerce d'antiquités. Il eut comme clients des représentants de la grande bourgeoisie et de la noblesse, notamment la reine Victoria d'Angleterre (1868). Il entretint des contacts avec la maison impériale d'Autriche, comme le montre le tableau Die Ruine Habsburg, visible dans le palais de la Hofburg à Vienne. Ami de Richard Wagner. Z. fit partie des peintres qui surent transmettre aux touristes et à certains Suisses privilégiés une image artistique et élégante de l'univers montagnard.

Sources et bibliographie

  • DBAS, 1161
  • F. Zelger, «Das Atelier im Grand Hotel», in Welt - Bild - Museum, éd. A Blühm, A. Ebert, 2011, 39-54
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 12.5.1812 ✝︎ 25.6.1885

Suggestion de citation

Zelger, Franz: "Zelger, Jakob Josef", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022706/2014-02-05/, consulté le 21.10.2020.