de fr it

AlcideDubois

29.9.1856 aux Bois, 8.9.1912 à Saint-Imier, cath., des Enfers. Fils de Sylvain, horloger, et d'Emélie Schilt. Julie Sémon. Autodidacte. Ouvrier emboîteur, militant de la Fédération jurassienne, D. fut condamné pour sa participation à la manifestation du drapeau rouge de mars 1877 à Berne. Membre du comité de la Fédération des remonteurs (1886-1888), représentant ouvrier au comité de la Fédération horlogère mixte (1887-1889) et cofondateur de l'Union ouvrière de Saint-Imier (1891), il participa au lancement du Socialiste, éphémère organe romand (1891-1892). Condamné en 1894 à dix mois de prison pour avoir été meneur de l'"émeute ouvrière" de Saint-Imier (mai 1893). Correspondant de La Sentinelle. D. resta toujours fidèle à ses convictions anarchistes.

Sources et bibliographie

  • J. Guillaume, L'Internationale, 4 vol., 1905-1910 (réimpr. 1985)
  • F. Kohler, «Le conflit de Saint-Imier et la répression anti-anarchiste (1893-1894)», in Actes SJE, 1972, 380-385
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.9.1856 ✝︎ 8.9.1912