de fr it

WilliamEvard

20.8.1892 à Bôle, 23.1.1973 à La Chaux-de-Fonds, sans confession, de Chézard-Saint-Martin. Fils de Paul Edouard et de Rose Lina Schreyer. 1) Renée Hulmel, 2) Marie Emilie Comincioli. Menuisier. Après plusieurs longs séjours à l'étranger, notamment en Angleterre et en France, E. s'installa à Lausanne en 1929. Il s'investit dans la Fédération des ouvriers du bois et du bâtiment, dont il fut exclu en 1930, dans l'Opposition syndicale révolutionnaire, dans le Secours rouge international et le parti communiste. En 1932, il fut condamné à quatre-vingts jours de prison et expulsé du canton pour insulte à un représentant de l'ordre public. A La Chaux-de-Fonds, E. fut l'éditeur du Journal des Chômeurs (1933-1935) et correspondant de divers journaux communistes. En 1946, il démissionna du parti du travail. Après 1962, il fut l'éditeur du journal maoïste Octobre.

Sources et bibliographie

  • M. Perrenoud, Les relations entre socialistes et communistes dans le canton de Neuchâtel, mém. lic. Neuchâtel, 1981
  • B. Studer, Un parti sous influence, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.8.1892 ✝︎ 23.1.1973

Suggestion de citation

Studer, Brigitte: "Evard, William", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.11.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022743/2004-11-09/, consulté le 28.11.2020.