de fr it

JakobFausch

12.9.1884 à Männedorf, 10.2.1982 à Zurich, prot., sans confession dès 1947, de Männedorf. Fils de Johann Christian et d'Emma Oetiker. Luise Schoop. Fonctionnaire postal, cadre de parti, ouvrier de fabrique, plus tard employé de bureau. Membre fondateur du parti communiste suisse (1921), député au Grand Conseil zurichois (1923-1926), élu pour une législature au Grand Conseil de la ville de Zurich (1931). Ses activités communistes valurent d'abord à F. un avertissement (1928), puis sa révocation de la poste (1930). Membre du bureau et du secrétariat cantonal du parti dès la fin des années 1920, président cantonal et de la section zurichoise de l'Aide rouge en 1929, puis chef d'organisation après 1930 et secrétaire administratif du parti communiste zurichois en 1932-1936. F. resta membre du Parti du travail jusqu'en 1953. Sa fille Elsa Rutgers-Fausch passa plus de dix ans dans les camps soviétiques et ne fut autorisée à revenir en Suisse qu'en 1957.

Sources et bibliographie

  • Fonds, Sozarch
  • P. Huber, Stalins Schatten in der Schweiz, 1994
  • B. Studer, Un parti sous influence, 1994
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 12.9.1884 ✝︎ 10.2.1982