de fr it

AdolpheGavillet

13.12.1857 à Lausanne, 12.11.1939 à Lausanne, prot., de Peney-le-Jorat et Vucherens. Fils de Jean Louis, instituteur. Elise-Rose Glardon. Fonctionnaire des douanes, révoqué en 1903, puis secrétaire ouvrier. En 1901, G. succède à Aloys Fauquez à la tête du journal Le Grutli. Député au Grand Conseil vaudois (1897-1939). Conseiller communal (législatif) socialiste à Lausanne (1898-1909), puis représentant des socialistes-nationaux (1910-1913 et 1918-1939). Dissident de l'aile droite de la section vaudoise du parti socialiste, ce groupe, né des luttes de tendances au sein de la section, fut fondé en 1909 par Oscar Rapin et G., et aussitôt exclu du parti socialiste suisse. Il se rapproche progressivement des partis bourgeois et disparaît politiquement en 1945.

Sources et bibliographie

  • A. Lasserre, La classe ouvrière dans la société vaudoise, 1973
  • C. Cantini, «Les socialistes-nationaux vaudois (1909-1945)», in Cahiers HMO, 1, 1984, 7-23
En bref
Dates biographiques ∗︎ 13.12.1857 ✝︎ 12.11.1939

Suggestion de citation

Jeanneret, Pierre: "Gavillet, Adolphe", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.07.2007. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022758/2007-07-03/, consulté le 02.12.2020.