de fr it

Custer

Famille attestée dès le début du XVe s. dans l'Unterrheintal et depuis 1469 à Diepoldsau. Elle est présente à la fin du XVIe s. à Altstätten, avec trois branches, dont une, propriétaire dès 1712 du manoir de Prestegg, doit son essor, à la fin du XVIIe s., au grand commerce des draps et soieries. Après la reprise de la maison de commerce Heer, les C. comptèrent parmi les plus riches familles de l'ancienne Confédération. Jacob Laurenz (->) créa un fidéicommis, un fonds de famille et fit de nombreuses donations. La branche issue de Johann Heinrich (->), reçu en 1806 bourgeois de Rheineck, où il fonda une banque, compte des commerçants, des médecins réputés, des pharmaciens, des ingénieurs, tel Max (->), et des architectes, tel Walter (->). La famille a assumé des charges politiques et ecclésiastiques aux niveaux communal et cantonal. Hermann (->) devint directeur fédéral de la Monnaie en 1855.

Sources et bibliographie

  • J. Rohner, Altstätter Geschlechter und Wappen, 1953, 68-78