de fr it

Enk

Vieille famille d'Altstätten, dont la première mention en 1489 remonte à Hans E., forgeron de Mietingen (Wurtemberg). Elle a fourni des titulaires de hautes fonctions à Altstätten et dans le bailliage du Rheintal, ainsi que des ecclésiastiques, des commerçants et des aubergistes. Son membre le plus réputé fut le père Mauritius (1538-1575), conventuel et bibliothécaire du couvent de Saint-Gall. La charge de sacristain et de gardien des clés d'Altstätten resta pendant près de 200 ans dans la famille, qui possède depuis 1639 le château de Neu-Altstätten.

Sources et bibliographie

  • R. Henggeler, Professbuch der fürstlichen Benediktinerabtei der Heiligen Gallus und Otmar zu Sankt Gallen, 1929, 251-252
  • J. Drittenbass, Das Rheintal, 1943, 145
  • J. Rohner, Altstätter Geschlechter und Wappen, 1953, 20-32

Suggestion de citation

Hollenstein, Lorenz: "Enk", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.02.2004, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022780/2004-02-24/, consulté le 30.11.2020.