de fr it

Hagmann

Famille répandue dans le Toggenbourg. Les H. acquirent un renom particulier à Degersheim où leur ancêtre Thyass (vers 1541-1641), originaire de Mogelsberg, fut juge. Jusqu'en 1798, la famille donna de nombreux fonctionnaires locaux et régionaux: ammans de l'Unteramt (bailliage inférieur), juges au Tribunal suprême et greffiers de justice. En tant que vassaux du prince-abbé de Saint-Gall (ils étaient restés catholiques), les H. possédaient le domaine du Hof dans le village de Degersheim (avec droit de taverne, 1574-1786), puis celui du Neuhof (1689-1798). A la chute de l'Ancien Régime, en 1798, ils redevinrent paysans. Les H. de Werdenberg (mentionnés en 1487), qui ne sont pas apparentés à la famille du Toggenbourg, sont sans doute originaires du hameau de Haag dans la commune de Sennwald. De là, ils s'établirent à Buchs (SG), où ils sont mentionnés en 1614, et à Sevelen en 1637. Les H. de Sevelen suivirent des carrières politiques, surtout la ligne fondée par Hans Jakob (✝︎1840), et fournirent au XIXe s. une série de fonctionnaires et de juges à la commune, au district et au canton.

Sources et bibliographie

  • F. Hagmann, Aus der Geschichte der Familie Hagmann von Sevelen und Buchs, 1938
  • H. Hagmann, Aus der Geschichte der Familie Hagmann im Toggenburg, 1948

Suggestion de citation

Müller, Peter: "Hagmann", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 10.08.2006, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022786/2006-08-10/, consulté le 24.10.2020.