de fr it

KellerSG

Des familles K. sont attestées dans presque tout le canton de Saint-Gall. Celle de Bütschwil, catholique, joua un grand rôle dans le Toggenbourg aux XVIIe et XVIIIe s. Jakob (apr. 1655) fonda une dynastie de fonctionnaires active pendant quatre générations dans le Toggenbourg et dans l'Alte Landschaft (Ancien Territoire) de la principauté abbatiale de Saint-Gall. Johann Rudolf (✝︎1716) se distingua dans les troubles de 1698-1712 comme l'un des chefs du parti opposé à l'abbé; il est le père de Johann Baptist (->). La famille s'éteignit en ligne masculine avec Jakob Anton (✝︎1771). Les K. de Schmerikon furent quant à eux souvent membres du Conseil de ce village au milieu du XVe s. Leur ascension fut rapide avec Jakob, trésorier et gouverneur du village entre 1574 et 1605: ses descendants occupèrent des charges importantes à Schmerikon et dans le comté d'Uznach jusqu'à la fin du XVIIe s.

Sources et bibliographie

  • A. Bertsch, «Äbtisch-toggenburgische Ammänner aus der Familie Keller im "Weissen Haus" in Bütschwil», in Neue Toggenburger Zeitung, 1945, nos 3, 4 et 9
  • A. Stadler, H. Keller, Geschichte der Gemeinde Schmerikon, 2000, 178-179