de fr it

Payer

Probablement famille de commerçants originaire de Lindau sur le lac de Constance, appelée aussi Paygerer ou Payerer et attestée aux XIVe et XVe s. Ulrich, cité comme chevalier en 1380, reçut en gage la ville d'Arbon de l'évêque de Constance (1382). Ses fils Konrad (✝︎1446) et Ulrich (✝︎1448) reçurent des armoiries du roi des Romains Sigismond (1414). Ils héritèrent du château et de la seigneurie de Hagenwil, fief de l'abbaye de Saint-Gall, et d'une partie du bailliage impérial d'Eggen. Konrad acquit la bourgeoisie de la ville de Saint-Gall en 1412. En 1422, l'évêque de Constance racheta le gage sur Arbon; les P. reçurent en gage Rheineck et le Rheintal du comte Frédéric VII de Toggenbourg en 1425. Le fils de Konrad, Jakob (✝︎1504), dernier représentant mâle de la famille, les vendit aux Appenzellois (1460) et soutint Ludwig von Freiberg, le vaincu de la "querelle de l'évêché" de Constance (1474-1480). La fille de Jakob, Anna (->), fut abbesse du couvent de Gnadental à Bâle.

Sources et bibliographie

  • J.D.W. Hartmann, Die Bürgergeschlechter der Stadt St. Gallen, ms., s.d., 317-320 (KBSG)
  • B. Degler-Spengler, «Anna Payer, die letzte Äbtissin des Klarissenklosters Gnadental in Basel», in BZGA, 91, 1991, 13-37 (avec généal.)