de fr it

Rothenfluh

Famille bourgeoise de Rapperswil (SG), mentionnée pour la première fois en 1527. Admis au gouvernement, les R. faisaient partie aux XVIe et XVIIe s. des familles influentes de la ville et exercèrent quantité de fonctions politiques (membre du Petit Conseil, chancelier, maisonneur, bailli du château). Ils fournirent deux avoyers, Hans (->) et Michael (->). Luitgard (✝︎1687), fille de ce dernier, devint prieure du couvent de Wurmsbach. Plusieurs R. s'illustrèrent comme théologiens catholiques de la fin du XVIIe au début du XXe s. Johann Kaspar (✝︎1675) et son homonyme (✝︎1706) furent curés de Rapperswil, Dominik (->) curé de Busskirch et auteur d'une chronique de la ville. Franz Anton (1835-1893), curé, écrivain populaire et éditorialiste, écrivit notamment la Toggenburger Chronik (1887). Augustin (->) fut de 1906 à 1919 abbé de Mariastein-St. Gallus à Bregenz.

Sources et bibliographie

  • MAH SG, 4, 1966