de fr it

Schenkli

Famille originaire de Wil (SG), qui occupa, du XVe au XVIIIe s., d'importantes charges à Wil et dans la principauté abbatiale de Saint-Gall. Elle est mentionnée pour la première fois avec Albrecht, abbé de Sankt Johann (1410-1417). Johann, chancelier de la ville de Saint-Gall, opposé à l'abbé de Saint-Gall lors du sac du couvent de Rorschach (1489), devint bourgmestre en 1502 et fut bailli dans le Toggenbourg (1503-1509). Heinrich (✝︎1533), chancelier de Wil et bailli impérial, s'engagea à la Diète pour le maintien de la principauté abbatiale lors de la Réforme. Son fils Marx (1513-1553), moine à Saint-Gall, fut gouverneur de Wil (1536-1540) et abbé de Fischingen (1540-1553). La famille se divisa en deux branches au XVIIe s. Hans Jakob (1644-1709), issu de la première, fut bailli de Blatten (1679-1685), puis chancelier de la principauté abbatiale de Saint-Gall (1686-1703). Il eut pour fils Ludwig Hyazinth (1672-1722), bailli de Blatten (1707-1712) et de Rosenberg (1719-1722), et Thomas (->). A la seconde branche appartiennent Hans Melchior (✝︎1679), avoyer de Wil (1658-1672), ainsi que ses fils Johann Georg (->) et Franz Dominik (1666-1737), capitaine, anobli par Charles VI en 1718. La famille posséda le château de Horn de 1716 à 1779, avant de s'éteindre en 1790.

Sources et bibliographie

  • V. Buner, Offizial Johann Georg Schenkli, 1654-1728, 1974, 263-264, 271