de fr it

Schobinger

Famille de marchands et notables de Saint-Gall, originaire de Wil (SG), appelée Schowinger au XVIe s., puis S. à partir du XVIIe s. Elle reçut des armoiries de l'empereur (1531, 1560) et fut anoblie par Ferdinand II en 1623. L'ancêtre des S. de Wil, Munich et Saint-Gall est Hans (✝︎1403). Son fils Hans le Jeune (vers 1397-1466) fut délégué à la Diète de Baden (1444) et plusieurs fois avoyer de Wil (1435-1466). Il en alla de même pour ses petits-fils Claus et Bernhart. Frère de ceux-ci, Hans (1449-1521), au service du prince-abbé, fut capitaine (1490) et bailli d'Oberberg (1496-1519). Il acquit la bourgeoisie de Saint-Gall en 1520 et fonda la branche protestante et citadine de la famille. La rapide ascension sociale des S. à Saint-Gall et leur grande fortune sont surtout dues au commerce du fer et à celui (international) des toiles. Outre des marchands, tel Bartholome (->), la famille compta des savants (notamment l'humaniste Bartholome, 1566-1604), principalement dans les domaines des sciences naturelles, des mathématiques et de la médecine. Des S. acquirent de belles résidences de campagne, entre autres les châteaux de Horn sur les rives du lac de Constance, de Weinstein dans le Rheintal et de Heerbrugg. Plusieurs S. firent don de leurs collections de livres à la bibliothèque municipale Vadiana de Saint-Gall. Entre 1567 et 1798, ils fournirent 12% des membres de la Société du Notenstein, regroupant de grands négociants. Du milieu du XVIe s. jusqu'au XVIIIe s., des S., tel Sebastian (->), occupèrent des charges politiques dans la ville de Saint-Gall. La branche catholique de Wil s'éteignit en 1738 et celle établie à Munich depuis 1522 en 1776. Le photographe Kaspar Traugott (1861-1939) fut le dernier descendant mâle de la lignée de Saint-Gall. Les S. de Lucerne, reçus bourgeois de la ville en 1576, sont originaires de Weinfelden.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 3, 401-404
  • V. Schobinger, F. Mock, Geschichte der Schowinger, 10 cah., 1968-2006
  • V. Schobinger, Quellensammlung zur Geschichte der Schowinger 1173-1600, 1973-
  • H.-P. Höhener, Bevölkerung und Vermögensstruktur der Stadt St. Gallen im 16. und 17. Jh., 1974, 278-292
  • V. Schobinger, «Schowinger-Stämme», in ASSEG, 2004, 37-56
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF