de fr it

DunantSO

Ancienne famille bourgeoise de la ville de Soleure, du XVIIe s. au XIXe. Anton, de La Chapelle (Savoie), devint bourgeois de Soleure en 1673. La famille s'éleva jusqu'au patriciat, d'une part grâce à ses activités commerciales et industrielles (tréfilerie à Oekingen), d'autre part grâce au service de France (lettre d'anoblissement de Louis XIV pour trois enfants d'Anton: Anton Christoph, Urs Wolfgang et Johann Jakob). Au XVIIIe s., les D. siégèrent au Grand Conseil comme patriciens de deuxième classe. Seul Georg Joachim (1713-1760) parvint à entrer au Petit Conseil (Jungrat en 1743). Ils comptèrent quelques titulaires de bailliages soleurois ou italiens, ainsi que des secrétaires. La famille s'éteignit avec Ferdinand Friedrich (1794-1815, à Genève).

Sources et bibliographie

  • SolGesch., 2, 583; 3, 133 et 141