de fr it

GrafSO

Famille du patriciat soleurois aux XVIe et XVIIe s. Originaire d'Aetingen, elle fut reçue bourgeoise de Soleure en 1476. Bien vite, les G. s'élevèrent au-dessus de la simple condition d'artisan. Urs (->), orfèvre, graveur, atteignit la maîtrise de son art à Bâle. Conrad, maître charpentier (->), se distingua au service étranger et en politique et accéda au rang d'avoyer. Dès lors, les G. siégèrent au Conseil soleurois. Friedrich, petit-fils de Conrad (✝︎1623), capitaine en France pendant les guerres de religion et gendre de Balthasar de Cressier, fut anobli par le roi Henri IV en 1595. Mais à peine deux générations plus tard, la famille redevenait simple bourgeoise. Elle compta encore quelques ecclésiastiques, puis disparut des Conseils au milieu du XVIIe s. Hermann, orfèvre, son dernier représentant, s'éteignit en 1910.

Sources et bibliographie

  • SolGesch., 2 et 3
En bref
Variante(s)
Graff
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons