de fr it

Hugi

Famille soleuroise, déjà très ramifiée dans le canton au XVe s. Hans Sigrist suppose que le nom d'origine des H. et des Herman, apparus en même temps, est Specht. L'ancêtre fondateur présumé de la famille serait Hugy Specht, venu d'Altreu (comm. Selzach). Dans les années 1370, un certain Hans Specht est déjà mentionné comme bailli pour le comte de Nidau dans la seigneurie de Balm. Le premier H. cité dans un document, Hensli, est attesté en 1377 comme propriétaire d'un champ à Granges (SO). D'autres membres de la famille figurent vers 1440/1450 dans des terriers en tant que tenanciers à Granges, Bettlach et Selzach. Peter, de Selzach, et ses fils adultes Hans (Hensli) et Niklaus (Niggli), reçus bourgeois de Soleure en 1471, sont les premiers mentionnés à ce titre dans cette ville. Hans (✝︎1501) siégea au Conseil de 1472 à 1499. Il eut deux fils. Benedikt (->) commanda une troupe à la bataille de Dornach. Urs (->), marié deux fois, laissa de nombreux descendants, tous alliés à des familles influentes. Des trois branches dénombrées à Soleure, deux remontent à Peter, de Selzach, et à ses fils Hans et Niklaus. Les liens généalogiques avec la troisième, issue de Benedikt (->), ne sont pas éclaircis. Conrad, mentionné de 1471 à env. 1530, amman de Selzach de 1512 à 1517, est l'ancêtre des H. établis aujourd'hui encore à Selzach et à Granges.

Sources et bibliographie

  • H. Sigrist, «Benedikt Hugi der Jüngere (ca. 1460-1520)», in JbSolG, 22, 1949, 7-35 (avec arbre généal.)
  • H. Sigrist, «Niklaus Conrad (ca. 1460-1520)», in JbSolG, 22, 1949, 36-92
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons