de fr it

Krutter

Famille de Soleure, où Hans, tambour originaire de Zurich, fut reçu bourgeois en 1554. Les K. étaient surtout des artisans; au début du XVIIIe s., quelques membres de la famille accédèrent à la classe supérieure comme greffier ou secrétaire du Conseil. Après Josef (✝︎1717), membre du Petit Conseil (Jungrat) en 1703, cinq K. siégèrent au Grand Conseil, furent baillis et épousèrent des filles de patriciens. Franz Amanz (->) fut colonel au service d'Espagne. Au XIXe s., deux K. se distinguèrent: Johann Georg (1761-1838), membre du gouvernement cantonal de 1803 à 1814, et Franz (->), juge cantonal et écrivain. La famille s'éteignit avec Leo (1836-1874), chimiste.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 4, 304-305
  • L. Altermatt, Der Kanton Solothurn in der Mediationszeit, 1803-1813, 1929, 103-106
  • SolGesch., 3 et 4/I
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons

Suggestion de citation

Meyer, Erich: "Krutter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 04.11.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022851/2008-11-04/, consulté le 24.11.2020.