de fr it

Pfluger

Ancienne famille bourgeoise de la ville de Soleure. Hans est mentionné comme bourgeois en 1493. Parmi ses petits-fils, Hug fut bailli du Bechburg (1545) et bourgmestre de Soleure (1555), et le frère de celui-ci, Uli, bailli de Gilgenberg (1545) et de Thierstein (1557); Urs, fils d'Uli, fut bailli de Flumenthal (1577) et de Gilgenberg (1581). Les P. se répandirent dans tout le canton de Soleure, surtout dans le district de Gäu. Aux XVIIIe et XIXe s., la famille compta des médecins et des pharmaciens (Josef Anton, ->), des ecclésiastiques (Friedrich, ->, Elektus, ->), des instituteurs, des architectes et des artistes. Les P. résidant à la campagne furent artisans, épiciers, aubergistes et agriculteurs, parfois aussi clercs réguliers et séculiers; ceux de Soleure, membres du Grand Conseil, secrétaires baillivaux ou titulaires d'une fonction honorifique. Au XXe s., des membres de la famille s'établirent à Zurich et à Montreux. Ils comptèrent notamment des politiciens, des industriels et des scientifiques (Albert, ->).

Sources et bibliographie

  • P. Wirz, Alphabetisches Verzeichnis der lebenden und ausgestorbenen Bürgergeschlechter der löblichen Stadt Solothurn , 18, [1863-1865]
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons