de fr it

Tugginer

Famille patricienne de Soleure. Même s'il n'eut pas d'enfant, Wilhelm (->) est considéré comme l'ancêtre de la famille; il perdit la bourgeoisie de Zurich pour avoir été mercenaire et obtint celle de Soleure en 1559. Son neveu adoptif, Wilhelm le Jeune (1558-1597), fut anobli à titre héréditaire en 1595. Ses descendants s'allièrent à plusieurs familles patriciennes. Les T. comptèrent douze membres du Grand Conseil jusqu'en 1798, puis neuf sous la Restauration, ainsi que trois préfets et quatre juges cantonaux. Josef Benedikt (->) et son fils Ludwig Benedikt (->) poursuivirent la tradition familiale en entrant au service étranger. Ce dernier et son frère furent à l'origine des deux branches de la famille. Les T. de la branche aînée (encore existante) se distinguèrent au service militaire et dans l'administration, mais aussi comme entrepreneurs, à l'instar d'Eduard (1791-1865), qui exploita une tuilerie et un moulin à plâtre. Wilhelm Josef (->) et son fils Erwin furent architectes. Franz (->) appartint à la branche cadette, dont la survie n'est pas attestée après 1918.

Sources et bibliographie

  • Almanach généal. suisse, 3, 447-451
  • B. Amiet, Geschichte der Solothurner Familie Tugginer, 1937