de fr it

Vesperleder

La famille V. ou Vesperläder est attestée d'abord à Baden, puis à Lucerne et finalement à Soleure. Rudolf était bourgeois de Baden en 1378, Hans devint bourgeois de Lucerne en 1437. Dans les années 1520, Jost et Hans, originaires de Lucerne, s'établirent à Soleure; en 1545, quatre fils de Hans furent admis à la bourgeoisie de la ville. Au début de l'époque moderne, les V. firent partie de la classe dirigeante du canton. La famille joua un rôle de premier plan notamment à Olten où quelques-uns de ses membres devinrent avoyers. Au XVIIIe s., plusieurs V. embrassèrent une carrière ecclésiastique. Franz Philipp séjourna en Autriche et en France avant de devenir médecin pensionné de la ville de Soleure. Urs Joseph, membre du Petit Conseil (Jungrat), bourgmestre et bailli du Lebern, se fit construire une résidence d'été, le Loretohof, à Soleure en 1710. Franz Carl, érudit, membre du Grand Conseil (✝︎1779), et Maria Theresia Vogelsang née V. (✝︎1799), furent probablement les derniers V.

Sources et bibliographie

  • Registres de bourgeoisie de la ville de Soleure, généal., StASO
  • W. Merz, Wappenbuch der Stadt Baden und Bürgerbuch, 1920
  • Ch. Studer, Solothurner Patrizierhäuser, 1981