de fr it

Zurmatten

Famille originaire de la colonie de Walser de Prismell (Alagna et Riva, dans la Valsesia, Piémont), comme les Gibelin, et comme eux émigrée à Soleure, où le maçon Vyot zu der Matten fut reçu bourgeois en 1525. En 1531 déjà, son frère Hans, maître maçon et aubergiste, est attesté comme membre du Petit Conseil. Urs (->), fils de Hans, entra au service de France, atteignit le grade de colonel, fut anobli par le roi (1570) et fit accéder sa famille au patriciat. Quatre de ses descendants siégèrent au Petit Conseil, mais sans parvenir aux plus hautes charges. Christoph (1605-1650), docteur, fut médecin de la ville de Soleure. Anna Catharina (1680-1746), puis sa sœur Anna Carolina (1688-1754) dirigèrent le couvent du Nom de Jésus. La famille s'éteignit en ligne masculine en 1734, avec Johann Baptist, membre du Grand Conseil.

Sources et bibliographie

  • HS, V/2, 1066
  • SolGesch., 2
  • E. Meyer, «Oberst Urs Zurmatten und die Niederlage bei Die 1575», in JbSolG, 49, 1976, 5-43
En bref
Variante(s)
Zur Matten
Zu der Matten

Suggestion de citation

Meyer, Erich: "Zurmatten", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.03.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022871/2014-03-03/, consulté le 27.11.2020.