de fr it

Rigert

Famille bourgeoise de Gersau, mentionnée pour la première fois en 1510. Il n'est pas avéré que Rigartinga ou Rigarta, qui paie des cens en fromages, sérac et peaux à Einsiedeln en 1217/1222, ait appartenu à la famille. Il n'est pas non plus certain que les Rigel ou Rigelt de Schwytz, dont un représentant, Balz, tomba à Novare en 1513, soient apparentés aux R. La famille donna plusieurs ammans à Gersau: Walter (1628-1654), Josef Marzell (1720-1724) et Josef Bernhard (1780-1782, 1786-1788). Josef Kaspar (1783-1849), curé, publia une histoire de l'Etat libre de Gersau (1817) et une autre du canton de Schwytz (1832-1838), version remaniée de celle due à Joseph Thomas Fassbind. Beat acquit la citoyenneté de Schwytz en 1584. Son fils Johann fut bailli d'Uznach (1634-1636), membre du Conseil, vice-landamman (1650-1652). D'autres R. furent également baillis, comme Johann Martin à Baden (1639-1641) et Franz dans le Gaster (1652-1654). La branche schwytzoise de la famille s'éteignit en 1787.

Sources et bibliographie

  • C.J. Benziger, «Wappen der alten Republik Gersau und ihrer Bürgergeschlechter», in AHér.S, 34, 1920, 97-106
  • M. Styger, Wappenbuch des Kantons Schwyz, éd. P. Styger, 1936, 167, 190
Indexation thématique
Elites (jusque vers 1800) / Cantons