de fr it

Schilter

Vieille famille schwytzoise, du quartier de Nidwässer, venant de l'alpage Schilti à Morschach. Les S. sont bourgeois d'Arth, de Lauerz, Sattel, Schwytz, Steinen et Steinerberg. Les S. établis depuis le XVe s. à Uri sont probablement aussi de Schwytz. Rudolf von Schilti participa à la landsgemeinde de Schwytz en 1281. Un Schilti de Schwytz tomba à Sempach (1386), Jakob et Mathis à Marignan (1515) et Josef Karl à Sins (1712). Au XVIe s., les S., qui étaient de souche paysanne, donnèrent deux landammans, Sebastian (->) et Jost (->). A la fin du XIXe s., Dominik (->) fut conseiller d'Etat. Quatre S. siégèrent au Grand Conseil. Hans (->) fut peintre.

Sources et bibliographie

  • A. Dettling, Schwyzerischer Geschichtskalender, 1898-1934 (index aux StASZ)
  • M. Styger, Wappenbuch des Kantons Schwyz, éd. P. Styger, 1936, 162

Suggestion de citation

Auf der Maur, Franz: "Schilter", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.08.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/022909/2011-08-08/, consulté le 25.02.2021.