de fr it

Debrunner

Ancienne famille bourgeoise d'Eschenz, Felben, Mettendorf (auj. comm. Hüttlingen) et Strohwilen (auj. comm. Amlikon-Bissegg), plus tard encore de Frauenfeld, Ermatingen et d'autres communes thurgoviennes, de confession protestante. Le patronyme est issu du nom d'un domaine rural mentionné pour la première fois en 1341, Debrunnen ou Tebrunnen (comm. Herdern) et dont les habitants apparaissent en 1369 sous le nom de Denebrunner, Dennbrunner ou Dennebrunner. Les D. de Felben et de Mettendorf comptent plusieurs vétérinaires et présidents de commune dans leur lignée, d'où sont aussi issus Johannes (->) et Johann Heinrich (->). Albert (->) est originaire de Strohwilen. Le gynécologue Alfred Debrunner (1858-1921) appartient à la branche d'Ermatingen. Parmi ses fils se détachent les figures de Hans (1889-1974), privat-docent d'orthopédie à Zurich et à Bâle, et Alfred (1892-1964), architecte industriel à Zollikon.

Sources et bibliographie

  • AFam Debrunner-Hanhart von Ermatingen, StATG
  • NZZ, 1922, no 1132
  • Thurgauer Zeitung, 2.9.1922
  • G. Deebrunner (sic); E. Leisi, éd., «Aus dem Leben eines thurgauischen Volksschullehrers vor hundert Jahren», in ThBeitr., 84, 1948, 105-110