de fr it

Engeli

La famille E. (également Engelin), originaire de Constance où plusieurs de ses membres siégeaient au Conseil à la fin du Moyen Age, fit souche en Thurgovie, dans les districts de Bischofszell, Kreuzlingen et Weinfelden. Georg, mentionné comme bailli impérial et juge au tribunal suprême de Thurgovie (1478 ou 1480), est bourgmestre de Constance en 1479. Sous l'Ancien Régime, les E. fournirent à la Thurgovie quelques militaires et, aux XIXe et XXe s., des fonctionnaires villageois et de nombreux députés au Grand Conseil. Avec Jakob (1844-1923), professeur au collège d'Ermatingen, les E. de Sulgen comptèrent un éminent chercheur. Jakob (1892-1946) fut colonel brigadier. Paul (1889-1960), de Siegershausen, fut président de la municipalité (Munizipalgemeinde) et président du tribunal de district de Weinfelden (1921-1955), tandis que Jean (1903-1973) dirigea la centrale électrique du canton de Thurgovie (1944-1961).

Sources et bibliographie

  • K. Beyerle, éd., Die Konstanzer Ratslisten des Mittelalters, 1898
  • S. Blattner, H. Wegelin, «Jakob Engeli», in Mitteilungen der Thurgauer Naturforschenden Gesellschaft, 25, 1924, 246-250
  • Thurgauer Jahrbuch, 1947-1948, 45-46; 1961; 1975 (nécrologies)
  • C. Wieland, «Jakob Engeli - ein Quellenforscher», in Thurgauer Jahrbuch, 1980, 52-56
  • Thurgauer Tagblatt, 23.5.1984