de fr it

Gonzenbach

Famille de négociants, de Saint-Gall et Hauptwil, dont le domaine d'origine se trouvait dans la commune de Lütisburg. Ulrich est cité en 1308 comme propriétaire de maisons à Wil (SG) et Jakob en 1462 en tant qu'amman dans le Bas-Toggenbourg. Au XVIe s., les G. figuraient parmi les familles influentes de Bischofszell. A Saint-Gall, où Heinrich (1585-1650) acquit la bourgeoisie en 1607, ils émergèrent au sein des lignées dirigeantes de marchands toiliers. Pour échapper aux règlements contraignants des corporations, Hans Jakob (->) et Bartholome (1616-1694) déplacèrent leur production et commerce de toiles à Hauptwil (1662), où ils venaient d'obtenir la basse juridiction (1654), élargie à Freihirten (comm. Hauptwil) et étendue encore au droit de marché en 1664. La famille y possédait presque tout le territoire communal, notamment l'ancien et le nouveau château. Transmise par fidéicommis depuis 1665 aux héritiers de la branche d'Haupwil, ces propriétés furent aliénées peu à peu au cours du XIXe s., à la suite du déclin de l'industrie de la toile. Entre-temps (1725), Peter (->) avait à nouveau acquis la bourgeoisie de Saint-Gall, à laquelle son grand-père avait renoncé en 1666. Jusqu'au XIXe s., la branche saint-galloise fut aussi active surtout dans le commerce. Elle s'orienta également par la suite vers les professions libérales (droit, médecine) ou techniques ainsi que vers la politique, à l'instar de Carl August (->) et Carl Emil Viktor (->). David (1738-1810) réunit une collection de gravures et de peintures d'une certaine importance.

Sources et bibliographie

  • AFam, Museumsgesellschaft Bischofszell et KBSG
  • Almanach généal. suisse, 3, 164-178
  • W. von Gonzenbach, Geschichte der Familie von Gonzenbach, ms., 1918 (KBSG)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF